A LA UNE
Vous êtes ici : Accueil / REVUE DE PRESSE / Loi sur le travail des « PETITES BONNES »: Salaire minimum à 1540 DH et CNSS obligatoire

Loi sur le travail des « PETITES BONNES »: Salaire minimum à 1540 DH et CNSS obligatoire

Kiosque360. La loi relative au travail domestique a été votée, lundi 9 mai, au parlement. Le salaire minimal est fixé à 1540 DH et l’âge minimum légal a été arrêté à 16 ans.

Après un bras de fer entre le PJD et presque tous les autres groupes parlementaires, le projet de loi sur le travail domestique a été adopté, lundi, en commission parlementaire des secteur sociaux. Le salaire minimal des employées domestiques a été fixé à 1540 DH, avec obligation de les enregistrer à la CNSS, fait savoir le quotidien Akhbar Al Yaoum dans sa livraison de ce mercredi 11 mai 2016.
Selon le journal, le projet de loi, qui comprend beaucoup de restrictions conditionnant le travail domestique, sera soumis ultérieurement à l’avis des parlementaires, dans le cadre d’une séance plénière, avant sa publication dans le bulletin officiel.
Akhbar Al Yaoum souligne, à ce propos, qu’outre le salaire minimum et l’enregistrement à la Caisse nationale de sécurité Sociale, le projet comprend d’autres points importants, dont l’obligation de conclure un contrat de travail et de le valider auprès de la délégation du travail. Le ministre refuse cependant d’inspecter les maisons, en raison, dit-il, du nombre réduit des inspecteurs du travail, d’une part, et de l’illégalité de cet acte, de l’autre.
Le point de discorde qui a divisé les députés du PPS, qui n’ont d’ailleurs pas assisté au vote, concernait l’âge minimum du travail domestique, le ministre Abdessalam Seddiki s’étant rangé du côté du PJD qui a abaissé cet âge à 16 ans, lorsque les autres groupes voulaient le fixer à 18 ans, rapporte le journal.

Selon ce projet de loi, les employées domestiques devraient travailler trente heures par semaine, avec possibilité de bénéficier d’un repos hebdomadaire de 24 heures continues pour les adultes, et de 48 heures continues pour les jeunes filles âgées entre 16 et 18 ans.

Source: http://www.le360.ma/fr/politique/loi-sur-le-travail-des-petites-bonnes-salaire-minimum-a-1540-dh-et-cnss-obligatoire-71715

A propos de Atika Doghmi

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Revenir en haut de la page